Abonnement notre newsletter

Newsletter


2 014 logo dicrim 
Dossier d'information communal sur les risques majeurs
>> lire

AccueilDécouvrez l'Histoire de ForbachL'époque moderne / La Révolution française

L'époque Moderne

La Révolution Française

La Révolution française bouleverse la vie de Marianne qui revendique alors la nationalité de son époux. Mais elle est obligée d'émigrer en 1793, ses biens étant séquestrés et déclarés domaines nationaux, y compris la colline du Schlossberg rebaptisée «Montagne de la Fraternité».

Cette période agitée mit fin au comté de Forbach, transformant l'organisation et l'administration de la ville. En 1790 Forbach est promu chef-lieu de canton et de justice de paix. Pourtant dès 1791 la ville, peuplée d'environ 1 500 habitants, se révèle pauvre et endettée.

Général HouchardC'est à cette époque qu'une personnalité d'envergure, née à Forbach en 1738, entre sur la scène nationale. Il s'agit de Jean-Nicolas Houchard, Capitaine nommé Général au gré des batailles qui dirigea notamment l'armée du Rhin et de la Moselle, puis celle du Nord et des Ardennes. Vainqueur des anglais à Hondschoote le 6 septembre 1793, il perdit pourtant la confiance du Gouvernement révolutionnaire après sa marche sur Menin, où la retraite des troupes se changea en déroute. Il fut guillotiné par le Tribunal révolutionnaire le 15 novembre 1793.

Afin d'honorer la mémoire de Jean-Nicolas Houchard, dont le patronyme est gravé sous l'Arc de Triomphe de Paris, Forbach a donné son nom à une rue et un médaillon à son effigie a été placé au Schlossberg, avant d'être remplacé pendant quelques décennies par celui de Bismarck.

Le changement de régime ne marque pas de progrès significatifs pour Forbach. En effet, au début du XIXème siècle, l'agriculture et l'exploitation du bois issu des forêts alentours sont les seuls revenus de la ville.