Abonnement notre newsletter

Newsletter


2 014 logo dicrim 
Dossier d'information communal sur les risques majeurs
>> lire

AccueilDécouvrez l'Histoire de ForbachPréhistoire et Moyen-Age / Des premières traces aux invasions barbares

Préhistoire et Moyen-Age

Des premières traces aux invasions barbares

Pièce de monnaie datant de l'époque du roi Dagobert, côté faceLa présence humaine sur le ban de Forbach est avérée depuis la fin du Néolithique (2 000 avant J.C.), une pointe de silex ayant été trouvée lors de fouilles sur le «Kasinostein» (colline qui surplombe Forbach). Toutefois, il semblerait qu'à l'époque préhistorique le site du Hérapel (sur l'actuelle commune de Cocheren) était nettement plus important que le ban de Forbach, même si celui-ci était traversé par un axe de communication majeur, reliant Metz à Worms.

Pièce de monnaie datant de l'époque du roi Dagobert, côté pileLe Hérapel, plus développé, drainait davantage de population que Forbach, aussi fouilles et analyses y ont été plus poussées. Une nécropole a pourtant été mise à jour à Forbach, ainsi que des vestiges de villas gallo-romaines à différents endroits de la ville, des urnes funéraires et des monnaies romaines de différentes périodes (Néron, Domitien, Trajan, Hadrien, Commode…).

Quant aux invasions germaniques et à l'installation des peuples Francs, elles ont laissé très peu de traces archéologiques sur le ban de Forbach.