Forbach en vert

Forbach en vert

« Il faudrait construire des villes à la campagne, l’air y est plus sain ». La boutade attribuée à Alphonse Allais n’a jamais été aussi pertinente. Face aux menaces environnementales qui s’accumulent, les municipalités s’engagent. Végétaliser l’espace urbain, recourir aux énergies renouvelables, favoriser les déplacements doux (vélo, marche), s’affranchir des pesticides : autant d’actions menées par les communes les plus en pointe dans le domaine de la transition environnementale. Parmi elles, Forbach qui depuis 2017 bénéficie de la double labellisation « Ville fleurie » et « Commune nature ». Deux distinctions qui valident l’investissement réalisé par la ville depuis une décennie, au bénéfice de tous.

 

Renforcer la présence du végétal dans la ville

Fleurissement Avenue Saint-Rémy à Forbach

fleurissement.jpg, par Vkremer

 

3 000 arbres supplémentaires en dix ans, des campagnes de fleurissement biannuelles, de nouvelles plantations dans le cadre du réaménagement des voies publiques - avenue Saint-Rémy, rue Maurice Barrès - et des quartiers du Wiesberg et de Bellevue… Rejoignant les aspirations des habitants, la végétalisation de l’espace urbain est une priorité pour les élus forbachois.
Elle s’accompagne en parallèle d’actions de sensibilisation, en particulier auprès des plus jeunes, avec la présence de jardins pédagogiques dans les écoles du Bruch, du Wiesberg, de Marienau et de Bellevue. S’initier aux gestes verts dès l’enfance est l’un des plus sûrs moyens d’installer durablement la préoccupation environnementale dans la vie quotidienne de chacun. L’école du Centre l’a bien compris, obtenant en 2015 puis en 2016, le label Eco-école, soutenu par le ministère de la transition écologique, pour ses actions en faveur de la biodiversité – création de mangeoires à oiseaux, réalisation d’un potager – et du recyclage des déchets.
Quant au concours des maisons et balcons fleuris, organisé par l’office du tourisme, il mobilise chaque année un grand nombre de participants, contribuant à faire de ce rendez-vous fédérateur et ludique l’un des instruments de l’amélioration du cadre de vie des Forbachois.

 

Préserver la biodiversité

Avec ses 82 essences d’arbres, refuges privilégiés des oiseaux, le Parc du Schlossberg constituera-t-il demain une exception ? Le déclin de la biodiversité est une réalité. L’alerte est donnée : un million d’espèces sur les huit millions répertoriées à travers le monde sont menacées. L’homme ne pouvant se passer de la nature, la mobilisation prend désormais un caractère d’urgence.
Forbach s’engage pour préserver la biodiversité, notamment dans :

  • Les zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique, de Marienau et de Rosselmont,
  • Les deux zones humides que constituent la station d’épuration et le parc ludique de Marienau Kobenberg
  • Le site Natura 2000 de Davendell qui abrite des chauve-souris

Parallèlement, une prairie fleurie a vu le jour au Creutzberg, rue Marie et du 146e Régiment d’Infanterie. Un choix aux multiples intérêts : explosion des couleurs, absence d’arrosage, réduction des fréquences de tonte, prolifération des insectes utiles au jardin (abeilles, papillons, coccinelles…).

Enfin, conformément à la réglementation nationale entrée en vigueur en 2017, les pesticides sont désormais prohibés pour l’entretien des espaces verts. Dans ce contexte, Forbach s’est dotée en 2018 d’un désherbeur eau chaude capable de détruire les mauvaises herbes par simple choc thermique.

 

Contribuer à réduire l’empreinte carbone des Forbachois

Ironie de l’histoire, le charbon qui a fait la grandeur du territoire mosellan est aujourd’hui pointé du doigt. Nul ne conteste désormais l’impact des énergies fossiles sur le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique. Mais changer de modèle constitue un véritable défi.
À Forbach, la transition énergétique passe par une politique volontariste axée sur deux leviers : la réduction de la consommation d’énergie et le recours aux énergies « propres ».
Consommer moins, c’est agir en priorité sur le poste le plus énergivore : le logement. Dans ce domaine, plusieurs chantiers ont été menés dans la dernière décennie :

  • Réhabilitation d’un millier de logements privés grâce aux différents dispositifs d’aide destinés aux propriétaires occupants (60% des bénéficiaires) et aux locataires (40%) les plus modestes
  • Rénovation de nombreux équipements publics de la ville – afin d’améliorer leur performance énergétique.

Autres motifs de satisfaction :

  • Le renouvellement de l’éclairage public avec l’utilisation d’ampoules à LED et l’installation de variateurs de tension dans les armoires électriques a eu pour conséquence de réduire de 30% la consommation d’énergie
  • L’expérimentation nationale, réalisée entre 2014 et 2016, et consistant à équiper d’une chaudière à pile à combustible trois bâtiments publics forbachois, dont une crèche, a démontré l’efficacité de ce type de technologie avec une économie constatée de près de 40% par rapport à la consommation d’une chaudière traditionnelle.

En parallèle des économies réalisées, Forbach investit dans les énergies renouvelables avec :

  • Le recours à la biomasse qui alimente 75% du réseau chaleur de la ville
  • La transformation des biodéchets en biocarburant destiné aux transports en commun FORBUS et à la flotte du SYDEME
  • L’implantation d’un parc photovoltaïque de 24 hectares permettant de couvrir les besoins en électricité d’environ 3 600 foyers.

Prochaine étape ? Dans le cadre du réaménagement de l’avenue Saint-Rémy, la création d’une piste cyclable et l’élargissement des trottoirs contribueront à rééquilibrer l’espace public en faveur des déplacements doux. La principale artère de Forbach sera bientôt plus sûre et plus accueillante.

 

Distinctions

Forbach, ville fleurie

2016_3_fleurs_17771.jpg, par Vkremer

Forbach, commune nature

2_libellules.png, par Vkremer

La Ville de Forbach a obtenu en 2015 la mention 3e fleur dans le cadre du label « Villes et Villages Fleuris ». La Ville vient d’être distinguée "Commune Nature" en 2019 par la Région Grand Est et l'Agence de l'eau, deux libellules (sur trois !) lui ont été attribué. Ceci récompense les efforts de la Ville dans la suppression des produits phytosanitaires utilisés traditionnellement pour l’entretien des espaces publics et vient saluer son travail dans le cadre de sa démarche environnementale.

 

Distinctions à venir

La Ville de Forbach a adhéré en mars 2019 à l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine (APVU) afin de se faire labelliser « Ville Eco-propre », reconnaissant les efforts réalisés pour améliorer durablement la propreté dans les espaces publics. Cette labellisation se déroule en plusieurs étapes sur 5 ans (1 étoile / an).