Abonnement notre newsletter

Newsletter


2 014 logo dicrim 
Dossier d'information communal sur les risques majeurs
>> lire

AccueilDécouvrez l'Histoire de ForbachLe XXème siècle / La Deuxième Guerre Mondiale

Le XXème Siècle

La Deuxième Guerre Mondiale

Au début de septembre 1939, la population forbachoise est évacuée d'office en Charente et la mairie est déplacée à Angoulême, qui accueille de nombreux forbachois. Les mineurs sont envoyés dans le Nord et le Pas-de-Calais. Durant l'hiver, les troupes allemandes sont à Forbach.

A leur retour en septembre 1940, les forbachois retrouvent une ville peu endommagée mais pillée et sous le contrôle des allemands. En effet, Forbach est rattachée au «Gau Westmark», une subdivision administrative créée en 1940 par le régime nazi. Constituée de la Sarre, du Palatinat et de la Moselle annexée, sa capitale était Sarrebruck.

Evacuation en Charente

Joseph BürckelBürckel nomme à la tête de la ville un «Landkommissar», représenté à la sous-préfecture par un délégué permanent. Il dirige les «Gemeindekommissar» (commissaires communaux) comme M. Schwitzgebel, maire de Sarrebruck. Forbach est ainsi intégrée à l'ensemble des agglomérations formant le Grand Sarrebruck («Gross Saarbrücken»).

 

 

Occupation allemandeLors de cette nouvelle Annexion, la Moselle et l'Alsace subissent durement la germanisation et l'administration allemande se révèle plus sévère avec la population occupée. La langue allemande est de rigueur dans les lieux publics, les bureaux, les écoles et l'usage du français est même interdit dans les rues.

 

 

 

BurghofCentre VilleEn raison de la proximité de Sarrebruck de nombreux bombardements, dus principalement à des raids aériens anglais, touchent Forbach. Les pertes civiles et militaires sont élevées et les dégâts matériels sont considérables.

 

 

276ème régiment d'infanterie U.SLe courage et la bravoure des 274ème et 276ème régiments d'infanterie U.S. et du 146ème régiment d'infanterie français mirent fin à un siège long de 105 jours (du 28 novembre 1944 au 14 mars 1945). Forbach fut citée à l'ordre de l'armée et reçut la Croix de Guerre avec Palme. En 2005, à l'occasion du 60ème anniversaire de la Libération, le Conseil Municipal a décerné à ces régiments la médaille de la reconnaissance de la Ville.

 

 

146ème régiment d'infanterie françaisOn notera également que les aïeux d'Eisenhower, Commandant en chef des Armées alliées qui devint Président des Etats-Unis après guerre, étaient originaires de la Verrerie-Sophie lorsqu'elle appartenait encore à Forbach…