Abonnement notre newsletter

Newsletter


2 014 logo dicrim 
Dossier d'information communal sur les risques majeurs
>> lire

AccueilCommémoration

Commémoration

Hommage aux Morts pour la France de la Guerre d'Algérie et des Combats du Maroc et de la Tunisie

commemo

Mardi 5 décembre 2017 a eu lieu la cérémonie en hommage aux victimes de guerre des Combattants de la Guerre d'Algérie et des Combats du Maroc et de la Tunisie au Monument aux Morts devant le parvis de l'Eglise Saint-Rémi.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence de Laurent KALINOWSKI, Maire et Président de la Communauté d'agglomération de Forbach, de Marcel MEYER, Président du groupement local des Anciens Combattants et des Victimes de guerre, de nombreux élus, Porte-Drapeaux et Sapeurs-pompiers et avec la participation de la batterie-fanfare de Joseph STEIN.

M. Marcel MEYER a lu le message de l'Union Fédérale à la Mémoire des Victimes de Guerre d'Algérie et des Combats du Maroc et de la Tunisie.

Le Maire a ensuite lu le message de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées. Dans ce message ont été rappelés que "ce conflit et ses conséquences ont bouleversé la France comme l’Algérie. L’armée française dut affronter des combats multiples et violents. Les appelés et les rappelés durent participer à cette guerre cruelle et pour beaucoup rentrèrent en métropole meurtris dans leur chair et dans leur âme. (...) De nombreux civils perdirent la vie ou furent durablement marqués physiquement et moralement. Des centaines de milliers de personnes, rapatriés et harkis, franchirent la Méditerranée, elles furent contraintes de quitter une terre qu’elles aimaient. A l’abandon de la terre natale et au déracinement s’ajouta la souffrance due à l’accueil qui leur fut réservé. Aujourd’hui, la Nation toute entière se souvient des 25 000 combattants morts pour la France en Afrique du Nord. Nous honorons leur mémoire, leur courage et leur sacrifice. La France se souvient également avec émotion des victimes civiles tuées au cours de ces années, des disparus, des drames personnels et des tragédies familiales."

>> voir en grand